17/10/2020

Les principaux éléments de carrosserie démontables sont quasiment tous prêts, mais il reste maintenant le plus gros du travail… la préparation de la caisse.
Avant de s’attaquer au ponçage de la caisse, il faut dans un premier temps nettoyer, traiter contre la corrosion et peindre le dessous, ensuite je m’attaquerai à la remise en place du tableau de bord, la restauration de la cloison pare-feu et corrigerai les bêtises de l’ancien propriétaire.

Afin de bien travailler et accéder aux moindres coins et recoins du dessous, je n’ai pas eu le choix que de fabriquer ce qu’on appelle une « rôtissoire ». Comme pour la préparation de son poulet au four (LoL) , cela va permettre de retourner à 90° la caisse. Je n’ai pas cherché à faire de la perfection, je le dis tout de suite, j’ai fait au plus rapide et avec de la récupération sauf pour la base ou j’ai acheté deux tréteaux de maçon et pour gagner du temps. Sur le net vous trouverez beaucoup d’exemple de fabrication vraiment très bien fait. Si vous comptez réaliser plusieurs restaurations, je vous conseille de prendre votre temps à ce niveau. Me concernant c’est uniquement pour la Camaro et comme le dessous est vraiment très propre cela ne va pas demander de gros travaux, j’ai donc fait simple.

Ci-dessous les rapides étapes de la fabrication, installation de la caisse et le tour à 90°.

Les derniers vestiges de l’ancien proprio qui avait mit, souvenez-vous, un roulement de palier pour l’arbre de transmission en plein milieu! Il avait soudé un espèce de renfort au niveau des écrous des ceintures de sécurité, franchement fallait oser! Il avait également découper un rond (…enfin rond) pour faire passer le levier de vitesse de la boite mécanique, tout ça va vite être rebouché et proprement.

 

01/11/2020

On continue de préparer d’autres éléments de carrosserie en attendant de pouvoir attaquer la caisse, j’attends une commande pour m’aider à la décaper au passage, vous verrez…
J’ai donc préparé la malle du coffre car elle est en bonne état mais je voulais avant de l’envoyer au carrossier, installer le spoiler et traiter l’intérieur. Pour commencer, et sans le faire exprès, j’ai fait couler du diluant 40/60 sur la paroi interne de la malle et je me suis aperçu que la peinture partait d’elle-même! Bon…ok… du coup j’ai tout badigeonné et tout retiré avec cette méthode, ça fera du travail en moins pour le carrossier 🙂
Pour le traitement des parties creuses, j’ai passé un coup de FEROSE puis comme pour les intérieurs des portes, deux couches de CIP de chez Owatrol.

Pour le spoiler il y a plusieurs méthodes pour bien percer au bon endroit, je vous laisserais chercher sur le Net. Moi j’ai toujours mes méthodes, plus longue comme dans ce cas parfois, mais j’ai le temps et ça marche direct 😉 J’ai tout simplement fait un gabarit dans du papier d’emballage que j’ai ensuite reporté sur la malle. Maintenant que le traitement est fait et le spoiler installé, la malle peut passer à l’apprêt.

<= Retour

A suivre …