Novembre 2019. Début des travaux de restauration de la Camaro.

J’essaierai ici de vous faire vivre la progression de ce projet au jour le jour, en espérant vous donner l’envie de vous aussi vous lancer dans un tel projet, ou au contraire, vous rendre compte du travail et de l’argent que cela représente, à vous de voir, vous êtes près? alors c’est parti!

02/11/2019

Première chose à faire… enlever l’ancien moteur qui avait été installé par l’ancien propriétaire il y a de cela 30 ou 40 ans en arrière. Pour rappel, une transplantation peu ordinaire avait été commencée par l’ancien proprio, à savoir d’installer un V6 2.3l de Ford en lieu et place du V8 327 Turbo Fire d’origine! Je pense que c’est la seule et unique en France voir au monde 😂. Je ne sais toujours pas ce qui lui avait passé par la tête, quel sacrilège d’avoir voulu faire ça, peut-être un manque de moyen et la difficulté à cette époque de retrouver un V8? mais quand même, faut vraiment oser 🙄. En tout cas il avait presque fait ça bien (c’est de l’humour! ), puisqu’il a eu le temps de récupérer tous les éléments de la Ford donneuse d’organe et même d’ajouter un roulement intermédiaire au niveau de l’arbre de transmission, mais quelle horreur! 😱 J’imagine même pas ce que cela aurait donné sur route avec un arbre pas du tout équilibré et soudé à l’arrache. Il va falloir aussi que je découpe l’ajout de support de l’ancienne boite de vitesse de Ford sur la traverse d’origine de la Camaro, faire de même pour un ou deux autres supports moteur soudés à l’arrache sur le train avant, et peut-être aussi redécouper et ressouder une partie de la traverse du moteur, car elle avait été frappée pour l’enfoncer et laisser passer l’alternateur du moteur Ford… encore une fois ça fait peur!

Place au photos car rien de plus à dire techniquement parlant, et rien de compliqué en soi, juste du temps pour le démontage et ensuite direction la poubelle …

19/12/2019

Aujourd’hui c’est réception d’une commande importante qui me permet maintenant d’avoir tous les éléments de la carrosserie avec nouveau capot Cowl Induction bombé de 2″ pour un look plus agressif, un spoiler avant et un spoiler arrière pour finir le look « Pro-Touring » que je souhaite donner à ma Camaro.

J’en ai profité pour acheter le radiateur de chez Frostbite avec tout le kit complet, c’est-à-dire les ventilateurs, l’écope ainsi que le kit électrique qui va avec. C’est du très très beau matos et d’une qualité vraiment exceptionnelle et pour cause! Pour ceux qui ne le savent pas, Frostbite c’est tout simplement la marque du célèbre équipementier de pièces hautes performances Holley! Pour le choix du radiateur je voulais quelque chose de vraiment fiable pour préserver le moteur, et en recherchant sur le Net je suis tombé sur ce très bon article du magazine HotRod.com => https://www.hotrod.com/articles/1907-cooling-mighty-big-block-chevy-easier-think/ (Je vous ai fait un fichier PDF pour le jour ou l’article ne sera plus disponible, on ne sait jamais Frostbite_HotRod_Article)

Comme je vais m’attaquer d’ici peu à la carrosserie et que l’ancien proprio avait je le rappel, défoncé le tableau de bord pour tenter d’installer celui de la Ford (j’en reviens toujours pas), j’ai dû racheter un tableau de bord complet qui va me demander un peu de boulot car il est soudé à l’origine. Vous noterez que j’essaie de prendre de la pièce d’origine autant que possible et la qualité est au RDV.

Dernier élément de cette commande, l’achat d’un nouveau pare-brise car l’ancien était bien malade et en le démontant je l’ai tout simplement fendu, bref, sans regret là encore on repart à zéro.

Juste pour info quand même, je vous mets ci-dessous les références de tous ces produits et je ferai bientôt une page pour expliquer le coût d’un import car il est très important de bien se rendre compte du coût final lors d’imports aux US. Ici par exemple, cette commande m’aura couté bien plus chère que celle du moteur et si l’on fait le ratio, et pour cause, plus vous avez de pièces volumineuses comme le capot ou le pare-brise et son énorme emballage, et plus ça prend de place dans l’avion donc plus ça coûte cher!

Les références chez l’incontournable summitracing.com :

25/12/2019

Un joyeux Noël à tous! Je ne sais pas pour vous mais moi le petit papa Noël a été généreux en cette fin d’année. Il faut dire que j’ai été sage et que j’ai bossé dur donc bon … 🙂

Allez, blague à part ci-dessous mes deux dernières commandes dont celle qui contient un élément essentiel de cette restauration, j’ai nommé la suspension!

Comme je l’ai déjà dit rapidement, ma Camaro va rester au maximum d’origine dans ses lignes et l’intérieur, en revanche je vais lui donner un air plus agressif et améliorer fortement la performance, la tenue de route et la sécurité. Pour ce faire, j’ai décidé de passer en Coilover de chez QA1 et pour l’avant, la encore une référence en la matière. J’ai opté pour un amortisseur réglable en compression/rebond et non un double ou l’on peut régler indépendamment les deux car je ne fais pas la course à l’armement et ce sera largement suffisant pour ce que je veux faire avec ma Camaro. L’avantage de ce type d’amortisseur c’est bien évidemment de jouer sur le réglage en fonction de l’utilisation, mais aussi de pouvoir jouer sur la hauteur de caisse et comme je veux du -2″ (-50mm) en hauteur et par rapport à l’origine, c’est parfait. A noter que lors de l’installation je vais je pense renforcer les bras de suspension inférieur au niveau du support, je vais garder ceux d’origines (je ne passe pas en tubulaire). J’ai également pris une grosse barre stabilisatrice de la marque ST Suspension elle est vraiment de qualité et deux fois moins chère que d’autres marques comme QA1 justement. Quand je dis qu’elle est balaise, c’est que d’origine elle fait 18mm de diamètre alors que là on est à 33mm!

Ci-dessous le reste de la commande avec les silentblocs pour le demis châssis et aussi des supports pour les lames du pont arrière. Je reviendrai sur ce point plus tard, mais sachez que les premières versions de Camaro comme la mienne n’avait que des mono lames à l’arrière mais qu’en 1968 plusieurs paquets ont fait leur apparitions , dit « muli leaf spring » et par sécurité. Je vais donc voir si je passe en multi ce qui m’obligera à dessouder les anciens supports pour mettre ceux-ci ou si je reste en mono.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *