La deuxième commande a été faite chez le très connu Rockauto, elle complète la première surtout au niveau suspension avec l’achat de tous les nouveaux silentblocs pour la suspension et en Polyuréthane de chez ENERGY SUSPENSION PARTS 

J’en ai aussi profité pour prendre des accessoires qui risquent de ne plus être dispos comme la grille avant qui a été saccagée une fois encore par l’ancien proprio, mais aussi des poignées de portes neuves ou encore le rétro.

Les références chez RockAuto.com :

Il est temps maintenant de passer à un peu de démontage non? Passer des commandes c’est bien et important, mais pour installer tout ça il faut démonter! C’est donc reparti avec l’objectif d’enlever tout ce qu’il y a à l’intérieur de la Camaro, mais d’abord on enlève toutes les vitres car c’est le plus fragile. L’exercice est assez simple, quoique pour les petites vitres latérales j’en ai un peu bavé… On peut aussi s’aider d’un outil spécifique pour retirer les baguettes chromées autour des vitres qui sont maintenues par de petits ergots . Malgré toute mon attention j’ai quand même réussi à  fendre le pare-brise d’où l’achat d’un nouveau dans ma précédente commande. A noter que les vitres sont collées pour l’avant et l’arrières.

Une  fois la vitre arrière retirée on constate un début d’infiltration d’eau. Classique sur ces véhicules mais rien de grave car c’est en surface et je suis même surpris que cela ne soit pas plus dramatique vu l’année de la voiture! Quand je disais qu’elle était en super état 🙂

Ci-dessous j’ai terminé d’enlever ce qu’il reste du tableau de bord et bien évidemment les vestiges de la pseudo modification par l’ancien proprio, encore lui! Regardez les deux premières  photos, on constate qu’il a même voulu installer le commodo de la Ford sur la colonne de direction de la Camaro! quelle horreur, jusqu’au bout :/ bref je suis bon pour racheter une colonne complète…

Ensuite j’ai retiré le ciel de toit et il est en super état, juste un trou que je vais faire réparer sinon tip-top et d’origine, je le remettrai par la suite.

Et voila, il n’y a plus rien ou presque à l’intérieur, juste encore les deux plaques sur les côtés ou il y a la lampe de courtoisie » et que je galère à retirer, option choisie par le tout premier propriétaire en 1967.

03/01/2020

Bonne année 2020 à tous !! J’en profite au passage car c’est le bon moment je crois 🙂

Étant en vacances en cette période, l’objectif était de démonter entièrement la face avant de la Camaro et c’est de justesse que la mission a été accomplie. Comme vous le verrez une fois encore, j’ai retrouvé des traces des modifications faites par l’ancien proprio dont une qui vraiment dépasse tout ce que je n’aurai pu imaginer ! Au niveau travail de « sagouin » il est difficile de faire mieux …

Ci-dessous le démontage des ailes, j’ai pu constater qu’il y avait eu un début de réparation à la « va-vite » car il y a un belle couche de mastic sur tout l’intérieur entre l’aile et le passage de roue. Je vais avoir un peu de travail à ce niveau surtout au niveau passage de roue ou la rouille a bouffée les supports, rien d’insurmontable on a fait pire. J’hésitais à racheter des passages neufs mais pour l’instant je reste sur l’idée de les remettre en état, on verra par la suite. On notera également que les trous des emblèmes ont été rebouchés et surtout la couleur d’origine est confirmée à la vue de la partie interne du tablier, c’est bien SIERRA FAWN (code SS). Cette couleur étant pour moins vraiment moche, il est clair qu’on va changer ça tout comme ce jaune poussin. Je peux également confirmer maintenant que toute la face avant avait déjà été démontée et remontée rapidement et mal!

Une fois les ailes retirées et la face avant, on voit maintenant plus clair et on peut s’attaquer au démontage de la suspension. Rien de bien compliqué, il est à noter qu’en temps normal il faut bien compter les cales de réglage au niveau du bras supérieur, mais là comme rien n’est monté correctement je vais repartir à zéro, c’est plus sûr…

Concernant la direction celle-ci sera remplacée par un boitier assisté et tout sera remis à neuf. Idem pour les fusées de roues, des nouvelles sont déjà sur la whishlist de SummitRacing, en gros tout sera neuf!

Alors là accrochez-vous, en démontant les ressorts je me suis aperçu que le gars avait tout simplement ressoudé des bouts de ressorts par dessus et cela afin certainement de remonter le museau de la Camaro, au secours!!! je vous fait pas un dessin de comment tout ça devait travailler et surtout au niveau sécurité … sans commentaires.

Et voilà après quelques heures de boulot on peut enfin retirer le faux châssis, mission accomplie! Bien sûr on retrouve les vestiges des modifications de notre mécano du dimanche … La première photo vous montre ce qui a été ajouté et que je vais supprimer, la troisième on voit clairement qu’il y a eu des coups de masse pour enfoncer la tôle et cela pour laisser passer l’alternateur du moteur Ford qui devait être greffé, mon Dieu ça fait peur! Là encore je vais redresser tout ça, mais le plus important est que le châssis est sein, je vais juste reprendre les soudures d’origines et le renforcer avant traitement sinon il est très propre et non tordu.

Page suivante =>

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *