L’état général

Enfin les travaux de carrosserie ont débuté en ce mois de juin 2020!

Après maintenant un an que la Camaro est dans mon garage, je confirme que j’ai bien fait de l’acheter, elle est impeccable à ce niveau!
Il faut être clair, si j’ai acheté cette Camaro c’est avant tout pour son état vraiment très propre de la carrosserie. Je rappelle que je l’ai acheté sans la voire de mes yeux, mais les photos de l’ancien propriétaire montraient un dessous sans rouille ou juste en surface, incroyable en 53 ans d’existence!
Avec le recul tout n’est pas tout rose non plus, mais rien de bien méchant ou demandant des découpes longues en temps et en argents. Pour faire simple les défauts sont: rouille sur le fond de coffre mais non perforante (maladie sur ces versions), rouille autour des vitres avant et arrière non perforante, et passage de roue et ailes avant enfoncées et soudées !
Pour le reste, intérieur impeccable, dessous très propre juste de la rouille en surface au niveau des bas de caisse et passage de roue idem.
Sans parler de l’aspect rouille, l’un des anciens propriétaires a eu la bonne idée de couper les renforts au niveau des sièges arrières, il va falloir les remettre en place une commande a été faite pour cela car on trouve vraiment toutes les pièces pour les Camaro. Au niveau de la face avant je pense qu’il y a eu un choc à gauche car l’intérieur de l’aile est noir comme pour une aile adaptable. Les passage de roue sont eux en mauvais états comme expliqué plus haut, je vais les remplacer ainsi que les ailes, oui car vu le prix neuf et le temps que cela prendrait à poncer et réaligner celles d’origines, il ne faut pas s’embêter. En gros la face avant sera neuve!
Enfin dernière chose et la plus importante, la couleur! Et oui je ne vous ai pas encore dit quelle teinte aura la Camaro. Après beaucoup d’hésitation je me suis décidé à revenir à mon choix de départ, c’est à dire un magnifique rouge « Salsa RED » de chez Volkswagen, référence LA3H. J’adore ce rouge, car il donne une teinte différente en fonction de la luminosité, j’ai vraiment hâte de la voir repeinte au complet.  Pour vous rendre compte, voici la Camaro de 1969 qui m’a fait choisir cette couleur :

LA3H SalsaRed

Dernière chose, la méthodologie concernant la peinture. Comme je souhaite que ce soit nickel, j’ai demandé à mon carrossier alias Xavier, de prendre son temps. Du coup il a été décidé de lui apporter d’abord les éléments démontables afin de les préparer, les intérieurs seront peints en brillant direct et l’extérieur préparé avec apprêt, le tout sera remonté ensuite sur la voiture, aligné puis peinture complète en un coup.
Allez, place aux travaux en photos!

 

En photo, l’état avant travaux

Ci-dessous les photos de la caisse avec les bonnes et les « moins bonnes » surprises… A noter que la couleur marron n’est pas de la rouille mais l’apprêt d’origine, je précise.


Préparation pour la peinture

On commence par les portes et avec la première galère sur deux vis qui m’ont donné du fil à retordre au niveau des charnières. Je les ai eu à l’usure! J’ai déjà racheté le kit complet pour les remplacer pas d’inquiétude 🙂


Ensuite réalignement, débosselage, apprêt et peinture des intérieurs. Certaines photos sont issues de mon carrossier, je lui en remercie vraiment car cela permettra de compléter le dossier pour l’historique de la voiture mais aussi pour l’expertise.
Avant de lui apporter les portes, je me suis occupé de reboucher les trous des baguettes inférieurs que je ne remettrai pas, mais aussi les trous du rétroviseur que je referai plus tard car d’origine le rétro était (déjà) réglable donc gros trou à ce niveau. J’en ai aussi profité pour traiter tout l’intérieur avec du CIP de chez Owatrol, ce produit est vraiment top, très résistant et on peut peindre par dessus. Les portes comme le reste sont dans un état propre c’est impressionnant, pas de rouille du tout. On note que sous la couche jaune horrible on a retrouvé un liseret noir (ou pinstripes), là encore une option que le tout premier proprio a prit.

Ponçage, apprêt, travail de l’arrête … gros boulot contrairement à ce que l’on pourrait croire, Xavier a fait là un super travail.
Ici on peut voir pour la première fois la couleur rouge « Salsa RED » de chez Volkswagen. A noter que ce sont les intérieurs et qu’il s’agit d’un brillant direct, la carrosserie elle sera vernis bien entendu.

Par la même occasion on a décidé de peindre le tableau de bord, va falloir faire très attention lorsque je l’installerai mais pour un meilleur résultat pas le choix.


Avant de passer à la suite, j’ai reçu une commande pour les emblèmes que j’ai commandè sur Ebay chez « D & R Classic Automotive Vintage and Classic Car ». Je vous laisserai rechercher sous Google car le lien changera d’ici là mais j’ai testé ils sont sérieux.
Sincèrement j’ai été bluffé par la qualité, je m’attendais à des défauts car fabriqué à Taiwan ou en Chine, mais même pas comme vous pourrez le constater.

A suivre …