Comme évoqué en page 3 , j’ai donc racheté un jeu de ressort arrière composé de 3 lames par paquet en 115 lbs de tarage pour plus de confort et de marque EATON Detroit Spring . Il existe beaucoup de fabricants de ressorts, les plus connus sont Hotchkis ou encore Detroit Speed, alors pourquoi EATON? Et bien parce que je suis tombé sur cet article lors de mes recherche « QA1 and Eaton… »  et ou il était question de faire travailler ces lames avec des ressorts QA1 tout comme ma configuration, mais surtout EATON c’est quand même 80 ans de savoir faire contre 20 ou 30 chez les autres! A noter aussi que je voulais du -2″ pouce (-50mm) en hauteur et que beaucoup font du -1.5″ ou -3″ mais pas forcément du -2″ et les tarifs piquent… J’ai commandé directement chez eux via leur site et l’aide de William, c’est rapide, de qualité et correct au niveau tarif, bref je recommande! A ce stade j’ai donc toute la partie suspension pour la Camaro, comme on dit « Ça, c’est fait! » 

Les références chez EatonDetroitSpring :

  • Leaf Springs Rear ML115-2
  • Install Kit Rear IKGC5009

Maintenant que j’ai bien parlé de l’arrière on n’y reviendra plus tard car je dois m’occuper de remettre en état le châssis avant en priorité. Je n’ai pas encore terminé au stade ou j’écris ce texte mais c’est en bonne voie, le plus pénible ne sera pas de découper les affreux supports installés par l’ancien propriétaire, mais plutôt de remettre en état le longeron ou vient se positionner le moteur. Pour ça pas le choix, on coupe et on refait le plus propre possible même si c’est le pire endroit à reprendre vu la forme de la pièce, bref à suivre…

 

14/03/2020

Avant de poursuivre le remise en forme du châssis qui demande du temps, que je n’ai pas en ce moment… voici la commande de ce mois de mars avec une fois encore du très beau matériel.

Les références chez summitracing.com :

Tout d’abord le kit frein à arrière disque Wilwood en 11″ de diamètre qui va permettre de remplacer les bons vieux tambours d’origines. J’ai vraiment hâte de monter tout ça, ces kits sont juste terribles et j’ai maintenant le système de frein au complet… enfin presque, reste le Mastervac et le maître cylindre mais ça ne va pas tarder.

Ci-dessous le nouveau couple conique de marque Motive Gear en 3.42:1 pour coller parfaitement avec les futurs roues en 17″ ou 18″ et adapté aussi au moteur/boite. Je n’en dirais pas plus pour le moment sur ce choix de rapport, j’expliquerai ça sur la page concernant la réfection du pont.

Et enfin, un petit outil que j’aurai pu fabriquer moi-même mais vu le prix faut pas s’embêter… Testé et approuvé!  Je met aussi une photo de la presse que j’ai acheté chez BPAC , c’est pas de la qualité pro et le manomètre a été cassé lors du transport (j’attends le retour du SAV), mais pour un particulier et pour 312€ et pour 20Tonnes de pression c’est correct. Je changerai par contre les boulons du haut en 4.8 car trop faible, voir je vais souder car 20T avec cette configuration ça fait peur …


05/04/2020

En ces temps de confinement il est important de pouvoir s’évader un peu, se changer les idées … et pour ma part c’est vraiment au garage que ça se passe 🙂 . Comme je ne peux y aller durant des heures, je m’attaque a des choses qui demandent moins de temps mais qu’il faudra faire un jour ou l’autre et aujourd’hui j’ai entrepris de démonter entièrement les bras de suspensions avant et les préparer pour le traitement de surface. En plus du démontage, je vais les renforcer au niveau de la coupelle de l’amortisseur inférieur car avec les combinés, tout le poids se fera sur le centre et non sur l’extérieur au niveau du ressort. Certains laisseraient tel quel, oui mais non, moi je préfère assurer le coup et faire plus costaud.

Ci-dessous le démontage des silentblocs d’origines, une étape pas si simple que ça car après toutes ces années, la rouille s’est installée et soude les pièces entres-elles. Sur le Net on trouve beaucoup d’exemples plus ou moins efficaces. Au final, et me concernant, j’ai testé deux méthodes, la première je coupe à la disqueuse des entailles puis chauffe mais pas concluant, et la deuxième, je chauffe un max pour dilater l’acier et faire fondre le silentbloc puis on y va au marteau et au burin et surtout on prend patience! Une fois compris la technique comme d’hab ça roule pour le deuxième.

Ensuite on passe à la partie rotule.
Pour les bras inférieurs j’ai la chance d’avoir une presse toute neuve et elle m’a grandement aidée! Du coup rien de compliqué, on positionne le bras et on presse tout simplement.

Ensuite le bras supérieur, alors là c’est une autre histoire car à l’époque GM rivetait la rotule donc pour démonter aucunes clés ne vous sera d’une grande aide. Là encore sur le Net on trouve de tout et rien comme solution… De mon côté et après une première tentative de disquer les rivets, j’ai opté pour un retournement de la pièce et perçage au centre de chaque rivet avec un petit forêt puis un gros pour finir le boulot, résultat rapide et garantie, il faut juste bien faire attention de perçer au centre. Ensuite un coup de presse en calant le bras tant bien que mal, et le tour est joué.

La suite avec le renfort de la coupelle, j’ai presque terminé au moment où j’écris mais je suis maniaque et je vais fignoler. J’attends aussi 3 commandes, là encore des news rapidement.

A suivre …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *